Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

dimanche 19 novembre 2017

Vous êtes atteint de PTI, Un soutien psychologique est-il nécessaire ?

Un soutien psychologique est-il nécessaire ?
Le PTI n’entraine pas de handicap au sens strict du terme mais comme au cours de toute maladie chronique, le patient peut traverser des moments de crainte, de doute et/ou d’anxiété. Certains patients signalent une fatigue anormale lorsque leurs plaquettes baissent. Certains traitements parmi ceux utilisés au cours du PTI peuvent parfois engendrer des troubles de l’humeur, c’est notamment le cas des corticoïdes qui peuvent entrainer un état d’excitation et/ou d’irritabilité anormale, plus rarement, un état dépressif. Un soutien psychologique peut donc s’avérer nécessaire si le patient est demandeur et lorsque les réponses à ses questions apportées par le médecin spécialiste ne suffisent pas à atténuer le sentiment d’anxiété.

dimanche 29 octobre 2017

Le Purpura Thrombopénique Immunologique (PTI ; ou purpura thrombopénique auto-immun)

Définition
Le Purpura Thrombopénique Immunologique (PTI ; ou purpura thrombopénique auto-immun) est un trouble auto-immun de la coagulation caractérisé par une thrombopénie isolée (plaquettes < 100,000/microL) non explicable par la présence d'une autre pathologie.

vendredi 1 septembre 2017

Consulter le Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS) actualisé en Mai 2017.

Protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) - Purpura thrombopénique immunologique de l’enfant et de l’adulte - nouvelle édition de Mai 2017  


Ce protocole est bien sûr à destination des professionnels de santé mais il est aussi très intérressant pour les patients. 

 Cliquez sur le lien

Ce PNDS a été coordonné par le Pr Bertrand GODEAU du Centre de Référence des Cytopénies Auto-Immunes de l’adulte (CeReCAI) du CHU Henri Mondor de Créteil en collaboration avec le Dr Nathalie ALADJIDI, Centre de Référence des cytopénies auto-immunes de l’enfant (CEREVANCE, Pr Yves Pérel) et sous l’égide de la filière de santé maladies rares MARIH (Maladies Rares Immuno-Hématologiques).

Ce document est soutenu par la Société Française d’Hématologie (SFH),la Société Nationale Française de Médecine Interne (SNFMI) et par la Société d’Hématologie et

d’Immunologie Pédiatrique (SHIP).

lundi 21 novembre 2016

PTI et soins dentaires



Voici les recommandations d’experts sur le taux de plaquettes, on peut faire une anesthésie locale, par contre il n’y a pas de raison spécifique pour mettre un traitement antibiotique.
Il est prudent d’avoir un contrôle récent sachant que cela dépend surtout de la stabilité ou non des plaquettes.
Soins dentaires > 10 000/mm3
Extraction >30 000
Chirurgie mineure > 50 000
Chirurgie majeure > 80 000
Il n’y a de recommandation particulière vis-à-vis des vasoconstricteurs.
Sources : Pr DURAND, Dr CHICHE